Inline custom

Une grande tendance du roller de descente en particulier reste le custom… En effet, la customisation, le montage « maison » de son patin est une tendance qui se dégage du monde du roller… Ici, j’installe une platine 5×84 mm sur une coque rigide… Et il faut bien le reconnaître, il n’existe toujours pas de patin de descente vendu comme tel dans le commerce… Ou très peu. Certains fabricants se sont risqués à cet exercice, mais à chaque fois une série limitée de modèles se vendent, la pratique étant assez nichées… Un châssis Salomon sur la botte Rossignol par exemple est un montage qui a fonctionné… Et puis c’est assez sympa de faire « son » roller en la fabriquant soi-même… L’avantage réside dans le fait de choisir les caractéristiques de son propre patin…

bla bla blog

Difficile de ne pas tomber dans le cliché du bavardage inutile… Le blog se remet en question, alors une seule chose à faire, partir rider ! N’écoutez pas ce blog et suivez votre instinct… LoL… Comme le disait Victor Hugo, « il vient un temps ou trop philosopher demande l’action » alors laissez tomber ce blog, prenez une planche ou des rollers, peu importe, et partez pratiquer ! Il n’y a que ça de vrai… Oubliez les préjugez, vivez votre truc, votre aventure, mais attention n’allez pas vous blessez… Ride smart ! Pratiquez intelligemment… pour moi l’essence même du free-ride facile réside dans la possibilité à pratiquer au départ de chez soi… Ou alors en voyageant de manière intelligente… ce qui pourra faire l’objet d’un prochain post du blog de freedownhill…