La machine à laver

En surf c’est un classique, la vague ferme, et vous embarque pour une session de lavage… Vous vous retrouvez avec du sable jusque dans la néoprène, après avoir été chiffonné par la puissance de la vague. Il est important d’avoir une excellente condition physique, de la même manière qu’il faut être capable d’enregistrer une chute sur le bitume ou dans la peuf. Alors pour être prêt, un simple exercice en piscine, tourner sur soi même en roulade à la surface de l’eau ou sous l’eau, ressemble un peu à l’effet du rouleau et de sa mousse… L’eau dans les narines, la désorientation, si vous n’avez pas les moyens d’aller à l’océan cet astuce vous donnera un peu le semblant des déferlantes… L’important étant de rester créatif dans la pratique sportive, sans oublier la discipline. Je sais vous allez trouver ça curieux, mais la discipline créative est un art qui vous aidera face aux éléments…

L’impératif du bien être

Facile, simple efficace, le stretching, ou du yoga si vous préférez, en bref une discipline adaptée au maintien de la souplesse. Certes, je n’ai plus un physique de jeune premier mais je me maintien, condition siné qua none pour la pratique du free-ride… Cela va de soi, tout les pros vous le dirons, et si ils ne vous le disent pas, ce sont des dissimulateurs ! La durée réelle de cette routine est de 10 minutes, mais pour des raisons de lecture, j’ai volontairement accéléré la vidéo. N’oubliez pas : respirez, soufflez, inspirez, détendez-vous concentrez-vous souriez ! Cela prend peu de temps et ça rapporte beaucoup en terme de souplesse… Garantissant ainsi une meilleure mobilité, et donc d’excellentes aptitudes pour toutes vos activités ! Bon courage pour le stretching, ou le yoga, si vous préférez… Peu importe le nom l’important c’est l’hygiène de vie.

Gangsta…

Woh woh woh… Qu’est ce que c’est que ça ? Encore un post pour faire les beaux jours de ma psychiatre ? Parler de boire des bières et fumer des joins ? Quoi ? Que lire ? Pire que ça prendre de la coke et se taper des putes ? Certes, ponctuellement, rarement, on trouve un mec un peu Gangsta, parce que nous ne sommes pas au pays des bisounours, mais il n’y a pas que cela dans le free-ride… Des gars ou des gonzesses qui trouvent des sponsors, par je ne sais quel miracle, gardent un gros paquet de pognon pour aller jouer les rideurs pro et qui se pavanent ensuite sur les réseaux sociaux avec des films de free-ride vu, revu et re-revu… Des films toujours identiques, c’est aussi ça l’attitude Gangsta d’après moi… Allez je me tape une biscotte et faites moi pas chier avec vos conneries… Parce que là ce n’est plus une attitude c’est carrément une politique, extrême et tout le toutim… Rendez vous dans les urnes bandes de tocards vous êtes les meilleurs… hahahahahaha…

150eme Post !

Cela s’arrose non ? Pas certain… Enfin pour divertir il n’y a pas de problèmes, j’ai de la ressource pour cela… J’espère que ce blog vous apporte un vent de fraîcheur et de liberté pour que vous puissiez vous forger votre propre expérience de free-ride à partir de mes recherches et travaux, ce qui ne sera pas inutile d’après moi car mon parcours dans le roller et le skate de freebord reste unique dans la région, malheureusement, je suis contraint de faire ce constat, bon ou mauvais… Alors autant garder le bon coté des choses, voir mon expérience de surfeur urbain, snowboarding the street, comme un témoignage d’une époque, offert à votre curiosité puisque de toute façon je pratique dans l’espace public au regard de tous… Comme un surfeur à Guéthary ou un skieur à Courchevel… Cependant, combien de temps vais je encore pratiquer ? C’est une bonne question… Bon ride à tous !