Contre culture

Difficile d’échapper à cette notion d’opposition à la culture dominante… Cependant, lorsque la subversion devient la règle, les courants s’inversent et la quête de sens est veine, comme l’hypocrisie règne. La mauvaise presse du skate, c’est aussi le début de l’indépendance, oui mon gars, tu deviens un adulte, et le besoin de se confronter à des trucs d’adulte, comme l’alcool ou la marijuana qui demeurent des drogues douces à consommer avec modération… Mais ça devient lourd je crois… Comme si contrer une culture était nécessaire, comme si l’ignorance ne suffisait plus… A moins que le sens de contre, signifie l’opposition, alors, là, oui, en opposition à la culture dominante… Trèves de blabla, vive la culture de la glisse urbaine… La notion de contre culture ne serait qu’un artifice crée par des bobos en manque d’argent…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *