life & death of the road

Le spot de la citadelle fût reconstruit en 2005. Aujourd’hui, les bus, la circulation les camions qui usent cette route ne font qu’accentuer les fissures du goudron, les ornières et les bosses qui jalonnent sont parcours…  Il est remarquable pour un surfeur de rue de constater que ce spot est complètement has been… (un peu comme moi)… Alors vraiment, il va me manquer. Un lieu aussi mythique pour la pratique du freeboard est un endroit magique. Mais tout de même, remarquer la dégradation d’une route seulement 15 ans après sa rénovation, c’est d’une tristesse inégalable. Alors en la pratiquant, il devient compliqué pour moi de composer entre tous les pièges que son usure génère, s’en est qu’un peu plus dangereux. Ajouter à cela mon âge canonique vieillissant, et il sera facile de comprendre pourquoi je le délaisse au profit d’une autre route, conduisant vers un autre monde meilleur…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *