session under lockdown

Quel ne serait pas le rôle d’un écrivain sans une confrontation à nos réalités ? Aujourd’hui, je saisi mon opportunité de pratiquer super relax et peinard sous couvre feu… Test PCR négatif, attestation en poche, je m’engage on ne peut plus tranquillement pour effectuer un test de sonorisation de ma planche, qui au plus bruyant avoisine les 65 décibels. Je sors seul, avec mon masque, le Covid rode certainement, mais la grande dinguerie du confinement et de nos vaccins attend des jours meilleurs. Ce n’est pas comme si j’avais écumé toutes les escorts girl de la ville à la recherche du fameux Covid, ni même gardé le même masque depuis juillet sans le laver, non, non, cette infection est très sérieuse, il ne faut pas la prendre à la légère. Coté planche ? Rien de spéciale, une balade de routine sur une avenue en pente délaissée par les automobilistes… Tranquillement… Comme un snowboardeur de rando sur une pente à Méribel, ou un surfeur dans les vagues de Lacanau… La routine en somme, mais en bonne santé. C’est bon signe pour sortir de la crise du Covid non ? L’état n’a jamais autant pris soin de notre santé alors qu’il ne cesse de dilapider son service public de santé, mais bon, c’est pour faire fonctionner les cliniques privées. J’arrête ici, sinon, je bascule et chute en politique, ce dont je me préserve, comme d’attraper le Covid !  « Coup de pression sur le surf » un bon bouquin de récit des pro du tour… Je vous le conseil pour vos insomnies…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *