mountain wilderness

Parti en rando, les remontées mécaniques sont fermées, il faut bien battre le fer tant qu’il est chaud, skier la neige tant qu’elle est fraîche. Et c’est après une excursion de 70 km que je rejoins le spot… Il neige abondamment, c’est une journée formidable pour trouver de la neige fraîche. Je m’équipe rapidement, j’ai mon attestation de bloggeur avec moi, justifiant ma présence sur le spot. Même si je ne gagne pas grand chose avec mon blog, autant avoir des avantages sur mon activité d’entertainment puisque je suis autoentrepreneur… Je prend l’option sans sac à dos, pour une première et sans doute seule montée sur piquemiette : ça va envoyer dans la peuf… Il y a trente centimètres de peuf, et en montant je réalise que les fortes précipitations neigeuses ne vont pas simplifier le job des opérateurs de remontées mécaniques. Et c’est un pied formidable. Incroyable de pouvoir gagner la pente grâce à ma propre énergie… Ressentir l’effort, réaliser l’effort… souffler du stress quotidien, écouter le silence de l’averse de neige, la solitude au milieu des pistes de ski, la montée est un plus grand plaisir que la descente, trop vite avalée, trop facilement gagnée. La montagne en liberté comme on l’avait oublié…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *